Mon histoire

Arriver au club s’en connaitre une seule de c’est monture .

Cassandre , ouvrit la porte et demanda maëlle et manon , mon cœur battu à 100 km/h .

Le moment ou elle dit maëlle tu prends seb j’ai eu à apriori .

Une fois seller brider et le couvre rein sur Seb , cassandre nous dit d’aller dans la carrière je regarda Seb et parti .

Une fois a cheval c’était le bonheur , enfin soulager de ma boule au ventre .

Après le cour fini , je me suis dit que je n’avais eu aucune raisons d’avoir peur car peu un porte la monture sur la quelle nous sommes ( quelle soit lente comme Iseult ou bien têtue comme lauri ou speed comme usuel ou pénible comme ce poney de tunisie ) si on c monter alors tout doit bien se passer !

( Seb est sur la page d’accueil c le café au lait crème )

manon et maëlle les championnes de la monte tunisienne !

 

Pour faire avancer le cheval :

– pas de pressions de mollets , plutôt style coups de talons

-si cette méthode ne fonctionne pas on descend de son cheval on cherche un bâton en guise de cravache ( en prendre un bien solide de préférence )

et après la voix  , est très importante au moment ou on doit partir au galop !

voici quelques conseil qui vous serons très utile si vous allez faire un tour au club que l’on peu trouver en tunisie .